Page d'accueil
   

 

biographie d'Alain Thomas

ALAIN THOMAS, UN PEINTRE AU JARDIN D’EDEN

Chef de file de la peinture dite « naïve-primitive »

1962 : Alain Thomas expose pour la première fois ses peintures à Nantes, ville où il est né 20 ans plus tôt.

En 2006, il est reconnu comme le chef de file de la peinture dite « naïve-primitive ». Riche de 44 ans de pratique artistique, de l’illustration de plus de 20 ouvrages, d’une forte présence dans les collectivions privées et publiques, Alain Thomas demeure un peintre atypique.

En détaillant son travail, on songe à la fois à l’élégance des laques de Palesh, à la finesse des miniatures orientales, à la profusion de l’école flamande, à l'élégance des laques de Palesh, à la richesse des enluminures médiévales, à la précision des planches de naturalistes, à l'exubérance du Douanier Rousseau.

Un peintre au jardin d’Eden

Un atelier, une fenêtre ouverte sur un parc animalier où cohabitent en liberté des espèces du monde entier : lièvres de Patagonie, nandous, émeus, daims, kangourous, cochons du vietnam, grues couronnées, ibis, paons…tel est l’univers du peintre Alain Thomas.
Sensible à la sauvegard des milieux naturels et à la protection des espèces en voie de disparition, Alain Thomas se passionne pour le toucan, dont il recense toutes les espèces depuis 1995. Soutenu dans sa démarche par la L.P.O (Ligue de protection des Oiseaux) et le W.W.F (Fonds mondial pour la Nature), il inaugure en 1996 à Nantes, une fresque murale de 125 m2 représentant un toucan dont il est l’auteur. Les peintures animalières de l’rtiste illustrent régulièrement des bestiaires dont les textes sont désormais rédigés par des ornithologues et professeurs du Muséum National d’Histoire Naturelle.


Une notoriété qui ne cesse de s’étendre

Exposées avec succès à Paris, New-York, Chicago, Palm-Beach, Tokyo... les peintures d'Alain Thomas seront bientôt à l’honneur à Pont-Aven, Séoul et Hong-Kong. Aussi bien en France qu’à l’étranger, la notoriété d’Alain Thomas ne cesse de s’étendre comme en témoignent les nombreux articles de presse et séquences télévisées. Les peintures de l’artiste décorent également de prestigieuses collections aux savoir-faire uniques telles que les enluminures, émaux de Longwy, tirés à part, livres, soies de Lyon et porcelaines de Limoges consacrés au travail du peintre.

Une rétrospective résumant 44 ans de carrière

Les villes de Nantes, de Couëron et le Conseil général de Loire-Atlantique ont décidé de rendre hommage au peintre Alain Thomas en organisant du 13 octobre 2006 au 7 janvier 2007 une rétrospective retraçant l’ensemble de sa carrière. Cette exposition présentera les thèmes de prédilection de l’artiste que sont la féerie, le cycle des saisons, la Russie, l’Orient et le bestiaire avec notamment les oiseaux d’Amérique du Sud dont les toucans.
Les visiteurs découvriront 250 œuvres, réalisées entre 1962 et 2006, réparties par thèmes sur plusieurs sites : le Muséum d’Histoire Naturelle, la fresque de la rue Fanny Pécot, la salle d’exposition du Jardin des Plantes, la Cathédrale et l’Hôtel du Département situé à nantes, ainsi que la maison Jean-Jacques Audubon à Couëron.