Page d'accueil
   

 

à la Cathédrale Saint-Pierre

Nativité à la Cathédrale

A l'occasion de la Messe de Minuit 2004
célébrée dans la Cathédrale St Pierre de Nantes,
Mgr Soubrier a dévoilé une Nativité de 3,5m2 peinte par Alain Thomas

Triptyque de la nativité 2004


Un an de travail pour peindre cette Nativité
désormais visible "à perpétuelle demeure"dans la Cathédrale de Nantes

Alain Thomas a consacré une année entière à la réalisation d'un triptyque de 3,5m2 sur le thème de la Nativité. Cette peinture constitue pour l'artiste sa plus grande œuvre originale jamais réalisée. "J'ai mûri l'idée de cette Nativité pendant près de 3 à 4 mois. Il m'a fallu ensuite 15 jours à temps complets pour dessiner ce tableau que j'ai débuté par l'étable. Enfin, le travail de la mise en couleur a duré un an." Comme dans toute Nativité, on y retrouve l'Enfant Jésus blotti dans son lit de paille, Marie, Joseph, le bœuf, l'âne et les Rois Mages. Moins courant : on y voit aussi de sympathiques toucans chers à l'artiste, un raton laveur, des singes et de minuscules patineurs dansant allègrement sur un lac de couleur émeraude. "Cette Nativité se situe dans un monde intemporel avec pour ambiance générale une nuit bleutée d'hiver. De par la présence des Rois Mages, il se dégage de l'œuvre un côté oriental qui m'a donné l'occasion de faire des incrustations de dorure à la feuille. Ces incrustations donnent de la vie au tableau car elles apparaissent plus ou moins de manière accentuée suivant l'endroit où l'on se positionne" explique Alain Thomas. Propriété de l'Association Diocésaine de Nantes, la Nativité d'Alain Thomas est en permanence visible dans la Cathédrale de Nantes depuis Noël 2004. D'un commun accord entre les représentants du Ministère de la Culture et de l'Evêché de Nantes, l'accrochage de cette œuvre revêt un caractère définitif.

Plus qu'une œuvre d'art, un message de paix

Le style pictural figuratif de cette Nativité s'inscrit dans le registre de l'art flamand et s'intègre donc facilement dans un édifice religieux comme la Cathédrale de Nantes. De par la simplicité de son expression et la chaleur de ses couleurs, la peinture d'Alain Thomas s'harmonise avec le message de Noël qui consiste, entre autre, à un appel des cœurs à la paix. "Restituer un climat de paix et de sérénité dans cette œuvre est le message que j'ai voulu faire passer par ma sensibilité artistique. Un raton laveur semble dialoguer avec un toucan ce qui dans la nature ne se verra jamais" précise Alain Thomas. En traduisant une certaine innocence, joie et beauté de la Nativité, cette œuvre d'art contraste avec les nombreuses violences qui nous entourent et ne peut que sensibiliser les 400 000 visiteurs annuels de la Cathédrale (croyants et non-croyants, jeunes et moins jeunes…) au message de paix qu'elle contient. "En détaillant la miniature géante du triptyque de la Nativité, Alain Thomas rend hommage à un Dieu de paix, d'amour et d'innocence qui ignore tout de la violence" résume Béatrice Comte, critique d’art.